Ensuite, arrivent les 60° suivants, les Ressources Humaines

Les nouveaux usages et ce contexte de transformation digitale où l’Intelligence Artificielle sera de plus en plus présent dans les outils utilisés au sein de l’entreprise, ont et auront des impacts sur les ressources et collaborateurs de l’entreprise. Ceux-ci vont s’accentuer dans les mois et années à venir.

Imaginez une PME qui emploie 500 collaborateurs, dans le domaine des services ou de l’industrie. Vous êtes dirigeant de cette entreprise, et on vous dit que d’ici 3 ans, la productivité apportée par les nouvelles technologies digitales et l’Intelligence Artificielle sera de 20% dans vos activités. Quels seront alors, les impacts de l’automatisation et de la digitalisation sur les effectifs de votre entreprise? Pour répondre à cette question il est important de mener à minima deux actions.

En premier lieu: Faire appel à des ressources (internes ou externes) afin de mieux connaître ces nouvelles technologies et essayer d’imaginer leurs impacts sur votre activité.

Mais ce n’est pas suffisant, car il y a une autre question cruciale: « ai-je aujourd’hui une vision et une cartographie (une photo) des compétences de mes collaborateurs? », afin de savoir lesquels seront concernés par l’arrivée de l’IA, et sur quelles parties de leurs missions, ou encore quels collaborateurs je pourrais former pour acquérir de nouvelles compétences « digitales ». J’aime bien faire le parallèle suivant: le chef d’entreprise ou dirigeant a une vision journalière de la trésorerie de sa société. C’est normal, c’est ce qui lui permet de payer ses fournisseurs, les salaires de ses collaborateurs pour développer et poursuivre ses activités. Mais, a-t-il une vision à l’instant T de toutes les compétences de ses collaborateurs qui permettent de générer cette trésorerie?

La réponse est très souvent, Non.

Cette vision lui permettrait pourtant d’anticiper les risques, et être plus pertinent dans les investissements (en termes de formation pour ses collaborateurs).

En combinant et travaillant les deux points précédents, vous pourrez répondre à l’interrogation suivante: Qui sont ceux à qui je ne pourrais plus confier (totalement ou partiellement) du travail, car ce dernier sera réalisé par le digital et l’IA ; et ainsi pouvoir anticiper les actions nécessaires de formation ou réorientation.

Il y a d’autres volets dans cette partie RH qui concernent par exemple les compétences futures nécessaires et que l’entreprise ne possède pas à ce jour. Un travail en collaboration entre la Direction des Ressources Humaines et les autres directions de la société (Marketing, Communication, Business Unit, IT, Finances etc.) est à effectuer en ce sens. Ou encore la Culture du changement et donc la capacité d’adoption des nouveaux outils et usages.